Fichier texte sans extension introuvable.

Utiliser TestDisk pour récupérer un fichier effacé
Post Reply
Message
Author
free5
Posts: 2
Joined: 04 Oct 2020, 11:25

Fichier texte sans extension introuvable.

#1 Post by free5 »

Bonjour,

Après avoir formaté mon HDD de 1to par erreur avec l'outils de créations de média d'installation de WINDOWS, j'étais vraiment super heureux de pouvoir retrouver l'intégralité de ma partition qui étais dans l'espace non alloué avec Testdisk ! Vraiment super ! Tout mes fichiers sont la.... Sauf un fichier texte sans extension qui contenait une suite de caractère pour un mot de passe important. J'ai essayé custom signature avec Photorec, mais impossible de retrouver ce fichier sans extension. Es-qu'il est encore possible de pouvoir récupérer ce fichier sans extension ?

Merci à vous !

Sponsored links

recuperation
Posts: 959
Joined: 04 Jan 2019, 09:48
Location: Hannover, Deutschland (Germany, Allemagne)

Re: Fichier texte sans extension introuvable.

#2 Post by recuperation »

Quel est le type de fichier que vous cherchez?

free5
Posts: 2
Joined: 04 Oct 2020, 11:25

Re: Fichier texte sans extension introuvable.

#3 Post by free5 »

Justement c'est un simple fichier texte crée par windows, que j'avais renommé en fichier " readme " sans extension et c'est le seul fichier que je n'ais pas pu récupéré avec TestDisk

recuperation
Posts: 959
Joined: 04 Jan 2019, 09:48
Location: Hannover, Deutschland (Germany, Allemagne)

Re: Fichier texte sans extension introuvable.

#4 Post by recuperation »

"Windows" n'est pas un format d'un fichier de texte.
Veuillez être plus précis, s.v.p.

BitterColdSoul
Posts: 50
Joined: 07 Jun 2020, 20:38
Location: France

Re: Fichier texte sans extension introuvable.

#5 Post by BitterColdSoul »

Autrement, Photorec se moque complètement des extensions d'origine, se basant uniquement sur les “signatures” des fichiers. Or je ne vois pas bien quelle “custom signature” on peut créer pour cibler spécifiquement un fichier de texte dont on ne se souvient plus du contenu exact (sans quoi on n'aurait pas besoin de le récupérer, pardi...).
Et concernant ce fichier, si c'était un tout petit fichier (moins de 500 octets en moyenne), celui-ci était probablement “résident”, c'est à dire contenu intégralement dans son enregistrement MFT (d'une taille totale de 1024 octets). Si l'enregistrement MFT a été remplacé par celui d'un autre fichier, le fichier n'est plus récupérable. Il est possible que le fichier soit encore présent dans la MFT mais n'ait pas été trouvé par Photorec justement parce que la zone où il se trouve est identifiée comme étant un segment de MFT plutôt que du texte isolé.

User avatar
cgrenier
Site Admin
Posts: 5317
Joined: 18 Feb 2012, 15:08
Location: Le Perreux Sur Marne, France
Contact:

Re: Fichier texte sans extension introuvable.

#6 Post by cgrenier »

Pour récupérer un fichier texte effacé, il est en général plus efficace d'utiliser TestDisk, Advanced, Undelete. Cela ne fonctionnera que si l'entrée dans la MFT n'a pas été réalloué entre temps.
PhotoRec n'est pas capable de récupérer des fichiers résidant dans la structure MFT. Faute d'entête spécifique, il peut aussi ne pas détecter un petit fichier texte effacé, il ignore par exemple tout fichier texte de moins de 100 octets.

BitterColdSoul
Posts: 50
Joined: 07 Jun 2020, 20:38
Location: France

Re: Fichier texte sans extension introuvable.

#7 Post by BitterColdSoul »

Je vois que mon message de la veille a été “modéré”, c'est dommage ; non seulement ça soulage, mais si personne n'ose plus exprimer ce genre de chose avec un peu de hargne ça n'a aucune chance de s'arranger, et on ne pourra qu'assister impuissant à l'inexorable déliquescence du langage articulé, jusqu'à son atrophie finale, à la résurgence du borborygme cromagnonesque... On va me rétorquer que c'est une question de respect, mais justement j'estime que négliger des règles de grammaire aussi élémentaires, à moins d'avoir un sérieux handicap cérébral (et encore -- j'ai un frère handicapé qui a arrêté l'école en 4ème mais fait pourtant l'effort d'écrire correctement), dénote un profond manque de respect pour tout interlocuteur potentiel, que je constate désormais au quotidien, à tel point qu'il m'arrive de plus en plus de ne rien lire sur Internet pendant des semaines voire des mois d'affilée, non par choix mais par réticence instinctive, pour me préserver, éviter tant bien que mal d'être “contaminé” par cette autre épidémie silencieuse qui ne fait pas les gros titres.
Enfin bref, fallait qu'ça sorte, j'espère que ça a été lu à temps par la personne concernée (car pour sûr on en est cerné).

Post Reply